Le jugement de celui qui mémorise une partie du Coran puis l’oublie

jugement-mémorisation-coran-oublie

À ce sujet, le Conseil permanent de la Présidence Générale des recherches scientifiques et de la délivrance des Fatwa en Arabie saoudite a déclaré qu’il n’est pas approprié de la part de celui qui a mémorisé le Coran de délaisser sa récitation ; au lieu de cela, il devrait réviser chaque jour une quantité déterminée, afin de l’aider à maintenir sa mémorisation du Coran et de l’empêcher de l’oublier.

(more…)